Après une Greffe de Cheveux

Pour obtenir des résultats optimaux, il est essentiel de veiller au respect des consignes indiquées pour la période qui débute après une greffe de cheveux.

Les suites à attendre après une greffe de cheveux

La réussite qui caractérise un implant capillaire dépend largement de la gestion faite de la période qui commence après une greffe de cheveux. Ce type d’intervention est de plus en plus pratiqué pour faire face aux problèmes capillaires qui affectent les hommes et les femmes.

En sa qualité de procédure chirurgicale, la greffe capillaire obéit à des règles strictes aussi bien dans sa mise en œuvre qu’après la fin de l’intervention du chirurgien. Si les premières heures suivant la greffe sont cruciales, le respect des consignes post-opératoires s’étend bien au-delà.

Celles-ci, strictes au début, se simplifient progressivement avec le temps tout en diminuant en nombre et en rigueur. Ainsi, 3 mois après la greffe, l’on assiste à la levée de la quasi-totalité des interdictions initialement formulées.

Pour l’ensemble des techniques d’intervention disponibles, la gestion correcte de la période après une greffe de cheveux contribue aussi bien au succès de la greffe qu’au rendu final conforme aux attentes du patient.

Après une greffe de cheveux

Après une greffe de cheveux

Les 24 heures après une greffe de cheveux

Si, à l’instar de toutes les opérations chirurgicales, l’intervention consistant en la greffe de cheveux a un caractère délicat, elle ne constitue pas la seule période délicate du processus. La période après une greffe de cheveux est, elle aussi, empreinte de délicatesse.

La pousse correcte des cheveux greffés constitue une période de défi en raison des règles d’entretien qui s’imposent au nouveau greffé. De nombreux patients ont de la peine à suivre les règles édictées pour cette période qui est pourtant extrêmement délicate.

Les 24 heures après une greffe de cheveux portent un défi particulier.

Les médecins recommandent aux patients ayant subi une greffe capillaire de prendre certaines précautions dans le but de limiter les risques de rejet. Sur ce registre, la toute première précaution s’impose au soir de l’opération.

Le médecin fournit au patient un sérum physiologique à appliquer sur la zone greffée suivant une technique et une périodicité bien définies.

Le patient doit en outre dormir dans une position semi-assise afin d’éviter la chute des cheveux. Pour la zone donneuse quant à elle, le premier jour après une greffe de cheveux ne nécessite la mise en œuvre d’aucun soin en particulier.

Les bandages seront même retirés de cette zone et le patient pourra circuler avec la tête nue ou recouverte d’un chapeau. En cas de douleur au cours de cette période, il est autorisé à prendre des analgésiques prescrits par le médecin.

La première nuit après une greffe de cheveux, il est formellement interdit de laisser quoi que ce soit toucher la zone greffée. Le patient doit donc prendre toutes les précautions utiles afin que cette zone n’entre en contact ni avec ses doigts, ni avec l’oreiller durant son sommeil.

Le patient n’est pas non plus autorisé à se gratter la tête au risque d’arracher les implants.

De plus, il lui est interdit de baisser la tête pour éviter un afflux sanguin qui pourrait occasionner la perte des nouveaux greffons. Les médecins sont également catégoriques en ce qui concerne les travaux lourds, le sport et la consommation d’alcool qui sont à proscrire.

Par précaution, il est recommandé de ne pas avoir de rapport sexuel durant les deux premiers jours. Il est aussi préférable d’éviter de se laver les cheveux durant cette période.

Dans les 72 heures

Dans les 72 heures après la greffe, le patient est autorisé à retirer le pansement et à soigner la zone greffée, suivant les recommandations du chirurgien. Toutefois, il est possible de remarquer certains symptômes qui disparaissent assez rapidement lorsque les prescriptions faites sont suivies.

Durant les trois jours après une greffe de cheveux, il arrive assez fréquemment que les patients remarquent un léger gonflement autour des yeux ainsi que quelques démangeaisons. Des douleurs peuvent également se manifester au niveau des zones traitées.

Certains patients peuvent également remarquer un renflement à la tête dû au sérum et à l’anesthésie. Il arrive aussi que la zone donneuse se désensibilise. Tous ces symptômes sont cependant normaux et s’estompent rapidement avec les soins appropriés.

Une fois le pansement retiré, les cheveux peuvent être lavés à l’aide de la Bétadine rouge qui est prescrite par le médecin. Il est recommandé de masser délicatement le crâne avec ce produit médical puis de procéder au rinçage à l’eau tiède.

A cet effet, il faut veiller à régler avec précaution le jet d’eau pour ne pas arracher les cheveux implantés. Les démangeaisons qui continuent d’être ressenties peuvent être traitées à l’aide d’une solution saline à appliquer sur la zone donneuse.

Les sorties à la piscine ou à la mer sont interdites car la zone greffée doit être protégée du soleil. Il est également prescrit d’éviter tout traumatisme aux nouveaux cheveux implantés. L’utilisation des shampoings classiques est également à proscrire.

Entre 3 et 15 jours après une greffe de cheveux

À cette étape de la période post-opératoire, le patient commence généralement à sentir moins d’inconfort et à s’habituer à sa nouvelle condition. Il expérimente des changements positifs qui marquent le début de sa guérison.

Les zones donneuses et receveuses changent de couleur et des croûtes se forment. Au bout de 7 jours, ces croûtes commencent à tomber spontanément avec le lavage et les zones traitées reprennent leur coloration normale.

Il est possible d’observer une perte de cheveux, ce qui marque l’entrée temporaire des follicules en phase de repos. La guérison se termine au bout de 15 jours.

A ce stade, l’application d’une pommade ou du gel d’aloe vera pur sur la zone donneuse a pour effet de faciliter la restitution des cheveux. En cas de folliculite sur la zone donneuse, le patient doit consulter le médecin afin de se faire prescrire des antibiotiques.

Durant cette phase, le patient ne doit en aucun cas faire tomber les croûtes. Il ne doit d’ailleurs pas les toucher. Elles doivent chuter d’elles-mêmes, naturellement.

1 à 3 mois après l’intervention

Cette étape marque la fin de la période de convalescence et le début de la pousse des cheveux.

Les cheveux ont tendance à paraître moins denses en raison des chutes. Ce phénomène est tout à fait normal à ce stade. Au bout de deux mois environ, la croissance reprend progressivement et les cheveux ne tombent plus. La repousse est alors timide et il n’y a aucune raison de s’alarmer.

Il arrive que les follicules pileux croissent à des rythmes différents, mais ils finissent tous par pousser.

À ce stade, il n’y a généralement plus d’interdiction. Le patient peut utiliser un shampoing classique pour se laver les cheveux. Il peut aussi dormir sur le ventre, faire du sport, aller à la piscine ou encore voyager.

Il n’est cependant pas conseillé d’utiliser des produits agressifs pour les cheveux, tels que le gel, la laque ou les colorations.

Au-delà de 3 mois

3 mois après une greffe de cheveux, le patient peut déterminer si sa greffe est une réussite. Il peut constater que ses cheveux poussent de manière constante, même s’ils sont encore assez fins. Avec le temps, ils s’épaissiront et se densifieront.

6 mois après la greffe

À partir de 6 mois, les cheveux commencent à prendre de la longueur. Une nouvelle repousse peut généralement être observée avec des mèches de 5 à 7 centimètres. Il est même possible de se faire couper les cheveux à ce stade.

Environ 10 mois après une greffe de cheveux

Cette période est celle de la maturation des cheveux. Après 10 mois, la repousse est complète et le résultat est impressionnant. Les cheveux sont longs et s’épaississent de plus en plus.

12 mois après l’intervention : Des résultats définitifs

Un an après une greffe de cheveux, les résultats de la greffe sont définitifs. La finition est complète et naturelle. Il est alors difficile de distinguer les cheveux transplantés des cheveux naturels. Toutefois, certains patients ne remarquent un tel résultat qu’à compter du quinzième mois.

Lorsque la transplantation a été réalisée sur le dessus de la tête, la période de récupération peut excéder une année. Il est recommandé de se faire suivre par son chirurgien durant tout le processus de guérison et de respecter scrupuleusement ses consignes après une greffe de cheveux.

0
Clients Satisfaits
0
Greffes de Cheveux par An
0
Années d’Expérience
0
Experts

Nous Contacter

Dès votre message reçu, l’équipe du Dr. CINIK prendra rapidement contact avec vous afin de vous donner les réponses à toutes vos questions sur la greffe de barbe dans notre clinique en Turquie.