Comprendre la technique de greffe de cheveux DHI

La technique de greffe de cheveux DHI est une réponse apportée par la science à un problème esthétique. Partout dans le monde, la plupart des personnes atteintes de diverses formes d’alopécie ont recours à la transplantation capillaire.

En cette matière, plusieurs techniques ont été conçues afin de procéder à des transplantations pour couvrir les zones dégarnies. Les premières techniques, la FUT et la FUE, bien qu’ayant permis d’aboutir à des résultats, ont présenté des défauts notables.

Grâce aux améliorations inspirées par lesdits défauts, une technique plus récente mais également plus performante a été élaborée : la Direct Hair Implantation ou DHI. S’intéresser à cette technique ne revient pas uniquement à se pencher sur les étapes de la procédure.

Il convient de s’enquérir aussi des caractéristiques majeures, de la pérennité, du coût, des résultats prévisibles et des avantages qui font de la technique de greffe de cheveux DHI une technique meilleure que les précédentes.

La procédure de la technique de greffe de cheveux DHI

La technique de greffe de cheveux DHI est actuellement la plus avancée qui soit disponible. Elle implique le recours à un stylet spécifique appelé DHI Implanter. Cet outil permet d’extraire les greffons de cheveux et de les implanter directement dans la zone dégarnie, destinée à les recevoir.

La technique n’emploie que les propres cheveux du patient dans la procédure de transplantation. Elle ne fait donc recours à aucun cheveu artificiel.

Les étapes de la procédure

A l’occasion des rendez-vous précédant l’intervention, le chirurgien procède à une analyse capillaire. L’objectif de cette étape est de distinguer avec précision :

  • Les zones garnies pouvant servir de zones donneuses ;
  • Les zones dégarnies qui seront les zones receveuses ;
  • L’angle d’implantation des cheveux ;
  • L’alignement des greffons.

Les principaux facteurs à prendre en considération sont la nature des cheveux du patient, leur densité et les zones qui feront l’objet de la greffe. Grâce à une analyse informatique, le chirurgien détermine le nombre de greffons à implanter afin de parvenir au résultat attendu par le patient.

Outre la phase d’analyse capillaire, la technique de greffe de cheveux DHI nécessite évidemment des mesures préparatoires adaptées à chaque patient. Il peut ainsi s’agir d’un test de perte de cheveux ou encore d’une évaluation des antécédents médicaux.

L’ensemble de la procédure DHI est réalisée manuellement par un praticien spécialisé.

Dans la technique de greffe de cheveux DHI, l’extraction et l’implantation des cheveux constituent les phases les plus délicates qui déterminent le succès de l’opération. Les greffons sont méticuleusement extraits de la zone garnie identifiée. Il s’agit le plus souvent de la nuque ou des côtés du crâne.

Il peut arriver que la partie donneuse du patient ne contienne pas suffisamment de cheveux. Dans ce cas, il est possible d’extraire des cheveux sur d’autres parties du corps. Chaque follicule pileux est ensuite implanté sur la partie dégarnie, suivant la direction, l’angle et la profondeur prédéfinis.

Un processus DHI peut durer entre 4 et 8 heures pour chaque patient. Cette durée est déterminée par :

  • La nature des cheveux ;
  • La densité recherchée ;
  • La ligne capillaire du patient.

Il faut noter par ailleurs qu’une anesthésie locale est pratiquée sur la zone d’intervention. La DHI est ainsi indolore et n’entrave pas le confort du patient. La technique de greffe de cheveux DHI permet d’obtenir le rendu le plus naturel et la consistance de cheveux la plus élevée.

De plus, elle ne provoque aucun saignement au cours du processus d’implantation car elle ne requiert aucune incision, ni sur la partie donneuse ni sur la partie receveuse. Il n’y a donc quasiment aucune cicatrice et le patient récupère très rapidement de l’intervention.

  • Greffe de Cheveux DHI
  • Greffe de Cheveux DHI
  • Greffe de Cheveux DHI
  • Greffe de Cheveux DHI
  • Greffe de Cheveux DHI
  • Greffe de Cheveux DHI

La DHI est-elle permanente ?

Cette question est fréquente chez les patients et chez les personnes qui doivent faire un choix quant à la technique de greffe de cheveux à retenir.

Le caractère permanent

Après que les greffons aient été implantés, ils repoussent correctement au bout de quelques mois et ne retombent pas. La greffe FUE est donc définitive.

Dans le cas d’un patient atteint de calvitie sévère, il est prévisible d’observer des chutes de cheveux à partir de nombreuses zones de la tête. Face à une telle situation, la technique de greffe de cheveux FUE est à effectuer également sur ces zones afin de ne pas aboutir à un cuir partiellement chevelu.

Un résultat naturel et permanent

 

Grâce à l’utilisation du stylet qui favorise une implantation précise de chaque follicule pileux, le chirurgien peut contrôler l’angle d’implantation, la profondeur de la greffe et la direction du canal de réception du follicule.

Les cheveux enracinés par la technique de greffe de cheveux DHI repoussent pour le reste de sa vie. Il est tout de même utile de mentionner qu’à partir de l’âge de 50 ans, 10% des cheveux tombent naturellement chez tous les individus.

La greffe de cheveux n’échappera donc pas à ce phénomène naturel. Par ailleurs, certaines bonnes pratiques permettent de soutenir le résultat obtenu.

Le nécessaire entretien après l’implantation

 

Le succès de la greffe est également influencé par la nature de l’entretien apporté aux cheveux après l’intervention. Outre les crèmes prescrites et fournies par le chirurgien pour favoriser la cicatrisation, certaines huiles naturelles sont réputées pour leurs propriétés nourrissantes pour le cuir chevelu.

C’est le cas des huiles d’argan, de sésame ou de noix de coco. Des shampoings doux à base de composants naturels sont aussi recommandés.

Par ailleurs, un régime alimentaire sain, pauvre en graisses et riche en vitamines et minéraux, permet de fournir aux cheveux greffés un afflux sanguin bien oxygéné. Pour optimiser l’implantation, l’alcool et le tabac sont à proscrire momentanément.

Détails complémentaires sur la DHI

Que penser de la DHI par rapport aux autres techniques de greffe ?

La Follicular Unit Transplantation (FUT), l’Automated Follicular Unit Extraction (AFUE) et la Follicular Unit Extraction (FUE) sont les principales autres techniques de greffes de cheveux.

Conçue à l’issue de nombreuses années d’expertise, la technique de greffe de cheveux DHI constitue une innovation par rapport aux méthodes qui l’ont précédée. Le processus DHI se démarque de la FUT et de l’IFA par sa nature non invasive.

Grâce au stylet DHI, chaque geste est parfaitement maîtrisé et il n’y a presque pas de cicatrice après l’implantation, ce qui permet une finition parfaitement naturelle. De même, la densité de cheveux obtenue est très élevée.

La technique de greffe de cheveux DHI offre une finition qui respecte la constitution normale des cheveux situés dans le périmètre de la zone dégarnie, mais aussi une grande rapidité, contrairement à la méthode FUE.

Tous les volets du processus sont établis et suivis avec rigueur aux niveaux médical, psychologique, mathématique et esthétique. L’objectif visé est de garantir à chaque patient une restauration capillaire naturelle, sur mesure et en adéquation avec ses attentes.

A l’inverse de l’IFA qui constitue une procédure automatisée, la DHI est manuelle et se caractérise par la souplesse du geste du chirurgien. Avec ces caractéristiques, la méthode DHI se révèle ainsi la plus appréciée de toutes les formules de transplantation capillaire.

Quel est le tarif pour une DHI ?

Divers facteurs servent à définir le prix d’une greffe de cheveux DHI :

  • Le nombre de greffons à transplanter ;
  • La qualité du service offert par la clinique ;
  • La renommée du chirurgien ;
  • Le lieu où se situe la clinique.

Pour ces facteurs combinés, il est aisé d’observer que les tarifs d’une DHI sont sensiblement plus abordables en Turquie.

Pour une qualité de service comparable à celle d’un pays tel que la France, les prix d’une greffe de cheveux DHI en Turquie sont nettement plus bas. Il existe ainsi des offres incluant les frais d’hôtel, de transport, de suivi et de garantie qui vont de 1 500 à 2 500 euros.

Avant-Après : Résultats de greffe DHI

Après une session d’implantation capillaire avec la technique de greffe de cheveux DHI, la partie receveuse ne présente que quelques rougeurs post-interventionnelles qui s’estompent totalement au bout de 2 semaines.

N’ayant subi aucun traumatisme, quelques follicules continuent la pousse des cheveux qu’ils contenaient au moment de l’extraction.

L’apparition des résultats définitifs de la technique de greffe de cheveux DHI n’est généralement complète qu’après 12 à 18 mois, car le cycle du cheveu peut s’étendre sur plusieurs mois.