Prix d’une greffe de cheveux : FUE – DHI et autres méthodes

Le prix d’une greffe de cheveux est défini en fonction de divers éléments. Trouvez ici les principaux facteurs dont il convient de tenir compte à cet effet.

Les prix d’une greffe de cheveux : Les facteurs à prendre en compte

En raison de la diversité des offres disponibles en la matière, le prix d’une greffe de cheveux varie fortement en fonction du marché vers lequel l’on se tourne. Dans un monde globalisé, la distance n’est plus un frein et il est possible d’accéder aux offres d’un marché géographiquement éloigné.

Cette flexibilité permet à toute personne qui en ressent le besoin, de faire face à ses problèmes capillaires à travers une réponse à coût étudié.

Ainsi, dans un pays tel que la Turquie, les professionnels du secteur de la chirurgie capillaire proposent pour ce type d’intervention des tarifs particulièrement accessibles, avec la garantie d’une qualité de travail irréprochable.

La situation géographique de l’offre n’est cependant pas le seul facteur déterminant du prix d’une greffe de cheveux ; le tarif applicable subit également l’influence d’autres facteurs.

Les principaux critères entrant dans la définition du prix d’une greffe de cheveux

La technique employée

La technique de greffe de cheveux employée constitue le critère le plus déterminant dans la détermination du prix d’une greffe de cheveux. Il existe 4 principales techniques employées à cet effet :

  • La technique de greffe Follicular Unit Transplantation (FUT) ;
  • La technique de greffe Follicular Unit Extraction (FUE) ;
  • La technique d’Implantation Folliculaire Automatisée (IFA) ;
  • La technique Direct Hair Implantation (DHI).

Chacune de ces techniques influence le prix d’une greffe de cheveux sur la base du matériel qu’elle requiert et des compétences nécessaires au bon déroulement de l’opération.

Le degré de l’affection

L’intensité de la chute ou de la perte de cheveux qui justifie la nécessité de la greffe varie avec les individus.

Que la chute de cheveux soit justifiée par une calvitie, par une forme d’alopécie ou par toute autre cause, le taux de cheveux manquants a également une incidence significative sur le prix d’une greffe capillaire.

Ce critère influence en effet le nombre d’extractions folliculaires qu’il est nécessaire de réaliser ainsi que le nombre d’implantations nécessaire.

Ces facteurs quant à eux participent à la détermination de la méthode d’intervention appropriée, du type de matériel à employer, de la durée de l’opération ainsi que du protocole post-opératoire requis.

La durée de l’opération

Le prix d’une greffe de cheveux peut varier considérablement en fonction du temps nécessaire à la réalisation de l’opération. Une intervention aisée prend peu de temps et inversement, une autre qui dure longtemps est une opération plus pénible et fatigante, qui nécessitera un coût plus élevé.

Les surcoûts liés à la durée de l’opération se justifient aussi par la mobilisation plus longue des ressources nécessaires à la procédure. Au nombre de ces ressources, l’on peut évoquer par exemple l’énergie nécessaire au fonctionnement de la salle d’opération ou encore le personnel.

En effet, la rémunération horaire des intervenants mobilisés entre de toute évidence en ligne de compte dans la fixation du rapport entre la durée de l’opération et le tarif applicable à la procédure.

Le nombre de greffons implantés

Ce facteur est en étroite corrélation avec le degré de l’affection du patient et de ses besoins. Toutefois, outre cette considération, le nombre de transplantations à effectuer contribue aussi au choix d’une technique de greffe en lieu et place d’une autre.

A titre d’illustration, la méthode FUE impose de procéder à l’extraction des greffons les uns après les autres, puis à les transplanter de la même manière, un à un. Ce procédé s’avère plus chronophage que celui de la méthode FUT qui permet de prélever en une fois l’ensemble des greffons.

Le chirurgien sollicité

Un dernier facteur à évoquer ici est en lien avec l’expérience, la renommée, la qualification et les charges du chirurgien sollicité. Il n’existe pas de grille tarifaire fixe, établie spécialement pour la réalisation d’une greffe de cheveux.

Chaque chirurgien est donc libre de fixer ses honoraires, en fonction de considérations propres. Ce facteur, combiné avec les différents critères évoqués précédemment, permet de fixer pour chaque client, les prix d’une greffe de cheveux.

Au regard de la multiplicité des variables à prendre en considération, il est donc compréhensible que seuls des tarifs indicatifs soient évoqués en matière de greffe. Chaque situation doit être appréciée dans sa globalité, ce qui justifie la nécessité d’une consultation préalable.

Le prix d’une greffe de cheveux en fonction de la méthode employée

Ainsi qu’il a été annoncé précédemment, le facteur le plus déterminant dans la fixation du prix d’une greffe de cheveux tient à la technique de greffe employée.

La technique de greffe Follicular Unit Transplantation (FUT)

2 500environ
  • Il s’agit de la plus ancienne des quatre principales méthodes de greffe capillaire.
  • Encore appelée technique de la bandelette, la méthode FUT consiste à effectuer la découpe d’une bandelette du cuir chevelu du patient, au niveau de sa nuque. Cette zone est retenue en raison du fait qu’elle est rarement affectée par le dégarnissement du crâne.
  • Les follicules sont ensuite récupérés à partir de la bandelette prélevée, avant d’être réimplantés sur la zone dégarnie. Pour ce faire, le chirurgien effectue de petites incisions sur ladite zone afin d’y introduire les greffons.
  • La technique de greffe FUT est la moins onéreuse parmi les plus répandues. En France, pour un nombre de greffons compris entre 300 et 2 000, les tarifs pour une greffe suivant la technique FUT varient entre 1 500 et 7 000 euros.
  • En Turquie, lorsque cette même opération est réalisée par les meilleurs chirurgiens disponibles, son coût moyen est de 2 500 euros pour la transplantation de 1 700 à 2 000 greffons.

La technique de greffe Follicular Unit Extraction (FUE)

3 000environ
  • Pour cette technique, le praticien extrait les follicules pileux un à un de la zone donneuse. Cette extraction se fait sur les zones du crâne caractérisées par une bonne repousse. La réimplantation des greffons se fait au moyen des incisions comme dans le cas de la FUT.
  • Selon le degré de la calvitie, l’opération peut nécessiter jusqu’à 12 heures d’intervention. La technique FUE est assez délicate, compte tenu du fait que les outils employés pour l’extraction des follicules varient en diamètre et en qualité.
  • Seuls les chirurgiens qualifiés et expérimentés réussissent ce type d’intervention à la perfection. Un point crucial à mentionner est qu’il existe dans certains pays comme la Turquie, plusieurs centres spécialisés en greffe capillaire.
  • Caractérisés par l’excellence de leurs formations et par la disponibilité de matériels à la pointe de la technologie, les chirurgiens turcs offrent de solides garanties quant à la réussite des greffes capillaires qu’ils pratiquent sur leurs patients.
  • Pour un nombre de greffons compris entre 300 et 2 000, il faut prévoir un coût oscillant entre 1 700 et 7 000 euros pour une intervention suivant la technique de greffe FUE en France. En Turquie, pour le même nombre de greffons, le prix d’une greffe FUE est d’environ 3 000 euros.

La technique d’Implantation Folliculaire automatisée (IFA)

15 000environ
  • La technique IFA est une version améliorée de la FUE qui s’appuie sur les progrès de l’automatisation.
  • Dans cette procédure, les follicules pileux sont extraits à l’aide d’un robot, Safer, Artas ou Neograft.
  • Le robot réalise la réimplantation des greffons de manière invasive grâce aux incisions pratiquées sur le crâne du patient. La technique manque parfois de précision.
  • Le prix d’une greffe pour 2 000 follicules pileux via cette technique est d’environ 15 000 euros.

La technique de greffe Direct Hair Implantation (DHI)

1 899à partir
  • Dans le cadre de cette technique, l’extraction des unités folliculaires se fait une à une, comme dans le cas de la FUE. Chaque unité extraite est implantée juste après sur la zone receveuse. L’ensemble du processus est réalisé manuellement par le chirurgien.
  • Celui-ci se sert d’un stylo spécialisé de très haute précision qui lui permet de contrôler l’angle d’implantation des follicules pileux, leur direction et leur profondeur. Ainsi, aucune incision n’est effectuée. Le résultat est alors naturel et exempt de cicatrice.
  • Alors qu’il varie en France entre 3 900 et 16 900 euros selon le type d’intervention, le prix d’une greffe DHI en Turquie est fixé à partir de 1 899 euros, ce qui justifie l’intérêt d’une majorité pour cette destination dans le cadre du règlement de leurs problèmes capillaires.
0
Clients Satisfaits
0
Greffes de Cheveux par An
0
Années d’Expérience
0
Experts