Si tous les types de calvitie sont caractérisés par une perte abondante et progressive des cheveux, leurs causes et manifestations sont souvent différentes. En effet, cette maladie qui touche majoritairement la gent masculine, peut avoir plusieurs origines.

Selon la cause de la calvitie, le dégarnissement du crâne peut être plus ou moins apparent et certaines analyses seront nécessaires pour effectuer un diagnostic complet et pour prescrire un traitement adéquat. Que faut-il savoir sur les différents types de calvitie ?

L’alopécie androgénétique, le plus récurrent de tous les types de calvitie

L’alopécie androgénétique est la plus populaire de toutes les formes de calvitie.

Caractéristiques

Elle se caractérise par un dégarnissement progressif du cuir chevelu. La perte des cheveux est remarquée au niveau des golfes, du vertex et de la tonsure.

Chez l’homme, en plus des zones précédemment citées, la ligne frontale se retrouve également affectée. Toutefois, le reste des cheveux reste intact pendant le reste de la vie de la personne concernée.

Parmi les différents types de calvitie, celui-ci touche environ 50% des hommes ayant déjà 50 ans. Pour ce qui est des femmes, elle touche jusqu’à 20% de celles qui ont déjà atteint la ménopause.

Causes

La principale cause de l’alopécie androgénétique est la non-neutralisation des hormones masculines par l’organisme. Aussi, la prédisposition génétique des follicules pileux peut rendre ces derniers sensibles aux effets desdits hormones.

La conséquence immédiate est l’accélération du cycle capillaire et l’apparition d’une hyperséborrhée. Cela entraine l’épaississement du cuir chevelu et une mauvaise irrigation sanguine des racines des cheveux.

L’effluvium télogène

De tous les types de calvitie, l’effluvium télogène est celui dont les manifestations sont souvent passagères. En effet, la perte des cheveux à tendance à se normaliser après 3 ou 4 mois.

Caractéristiques

Plus connu sous le terme d’alopécie diffuse, l’effluvium télogène est caractérisé par une perte brusque et abondante des cheveux sur tout l’ensemble du cuir chevelu.

On parle également de chute de cheveux sans dégarnissement et c’est également la deuxième cause d’alopécie chez la gent féminine.

Causes

Il est causé par un dérèglement éphémère du cycle capillaire. Il s’agit souvent de la conséquence d’un état prolongé de stress aigu, d’un accouchement ou d’un avortement.

Une anesthésie générale, une fausse couche, une mauvaise alimentation ou une maladie infectieuse peuvent également être à l’origine d’une alopécie diffuse.

L’alopécie cicatricielle

C’est l’une des calvities dont les causes sont externes.

Caractéristiques

L’alopécie cicatricielle est marquée par la formation d’une cicatrice lisse ayant un aspect brillant et sur laquelle est remarquée une absence totale de cheveux.

Causes

Elle est assez fréquente et ses causes peuvent être de natures diverses. Il peut s’agir d’un accident ayant causé une blessure à la tête, mais aussi d’une brûlure, d’un traitement agressif ou d’une inflammation du cuir chevelu.

L’alopécie en plaques

Cette forme de calvitie est assez agressive et ses causes sont d’origines psychologique et hormonal.

Caractéristiques

L’autre appellation de l’alopécie en plaques est « la pelade ». Parmi les différents types de calvitie, celui-ci apparaît parfois de manière très soudaine. Dans les cas les plus graves, tous les cheveux peuvent tomber en seulement quelques heures.

Généralement, elle se manifeste par une chute de cheveux d’une surface plus ou moins importante du cuir chevelu. Pour la majorité des patients (jusqu’à 80%) la repousse des cheveux peut être effective entre 6 à 12 mois après leur perte.

Toutefois, il est possible que la durée de récupération s’étende sur plusieurs années pour les 20% restants.

Causes

Reconnue comme une maladie auto-immune, l’alopécie en plaques apparaît souvent chez les personnes vivant une période de stress extrême, ou qui subissent un changement hormonal brusque. L’organisme du patient en arrive à considérer les follicules pileux comme des corps étrangers.

Le système immunitaire s’en débarrasse donc rapidement et les effets peuvent être remarqués en quelques heures. Toutefois, les cellules souches restent épargnées de cette action.

L’alopécie de traction

Autrefois appelée alopécie de chignon, c’est le plus courant des types de calvitie chez les femmes d’origine africaine.

Caractéristiques

Elle est caractérisée par une perte progressive des cheveux sur certaines zones du cuir chevelu. Il s’agit notamment des tempes et de la zone frontale. Dans les cas les plus extrêmes, la perte de cheveux peut s’étendre sur l’entièreté du cuir chevelu.

Les signes précurseurs de cette alopécie sont :

  • Une inflammation ;
  • Une irritation légère ;
  • Une perte peu importante de cheveux sur les zones susmentionnées.

Causes

Comme son nom l’indique, l’alopécie de traction est provoquée par des pratiques de coiffures agressives sur la racine des cheveux.

La traction exercée lors de certaines coiffures comme les tresses, les nattes lourdes, les chignons ou encore les tissages, peut détruire irréversiblement les follicules pileux de la ligne frontale.

Des défrisages trop répétitifs peuvent également être la cause d’une alopécie de traction. Lorsque ces pratiques sont utilisées sur une longue période, la ligne frontale peut reculer jusqu’à 5 cm.

La trichotillomanie

De tous les types de calvitie, celui-ci affecte principalement les enfants et les adolescents. Toutefois, il est possible que ce trouble persiste jusqu’à l’âge adulte.

Caractéristiques

Une personne atteinte de trichotillomanie a tendance à s’arracher elle-même les cheveux de manière répétitive et compulsive.

Il s’agit d’une habitude très préjudiciable à la santé des cheveux. En effet, le fait de les arracher fragilise les racines capillaires, mais contribue aussi à accélérer la pousse des cheveux.

Lorsque cette croissance atteint la limite du capital pilaire des endroits touchés, les cheveux ont ensuite du mal à pousser.

Causes

On comprend aisément que la cause de cette maladie est surtout psychologique et qu’un accompagnement adéquat est nécessaire pour aider le patient à se retenir.

L’alopécie congénitale

L’alopécie congénitale est le plus rare de tous les types de calvitie.

Caractéristiques

La prévalence de cette calvitie est tellement infime qu’elle semble presque anecdotique. Chez les rares sujets ayant souffert de cette calvitie, il est remarqué une absence totale de la racine capillaire et cela est dû à une anomalie de constitution du cuir chevelu.

Causes

L’alopécie congénitale peut être génétique, ou acquise. Dans le second cas, elle est la résultante d’une réaction auto-immune des systèmes de défense de l’organisme. Elle fait partie des types de calvitie qui ne peuvent être traités qu’avec une greffe de cheveux.