+90 542 234 00 34 Dikilitaş, Ayazmaderesi Cd No: 4, Beşiktaş/İstanbul
Greffe de cheveux Turquie / Blog / Quelles sont les causes d’une grosse chute de cheveux ?
Blog

Quelles sont les causes d’une grosse chute de cheveux ?

L’alopécie est une perte de cheveux soudaine anormale, de sorte que le terme est considéré comme un synonyme de calvitie. Il peut affecter le cuir chevelu ou d’autres zones de la peau où il y a des poils, tels que les cils, les sourcils, les aisselles, la région génitale et la barbe. L’alopécie peut être classée en deux groupes : les alopécies cicatricielles, avec destruction du follicule pileux et donc irréversible, et les formes non cicatricielles, qui sont potentiellement réversibles. La forme la plus fréquente est l’alopécie androgène, également appelée calvitie commune, qui est responsable de 95% des cas. Elle touche principalement les hommes et moins fréquemment les femmes.

Quels sont les symptômes de l’alopécie ?

Les symptômes les plus courants d’une perte de cheveux soudaine sont :

  • une chute de plus de 100 cheveux par jour ;
  • un affaiblissement des cheveux.

Le diagnostic de l’alopécie

Pour le diagnostic de l’alopécie, un dossier médical complet doit être établi. Parfois, une analyse visant à détecter une altération justifiant une perte de cheveux soudaine est nécessaire. Dans des cas exceptionnels, en particulier en cas d’alopécie cicatricielle inflammatoire, une biopsie du cuir chevelu doit être réalisée.

Il est très important d’effectuer un examen et un diagnostic complets de la perte de cheveux de chaque patient, afin de pouvoir déterminer avec précision la raison de la perte de cheveux et choisir le traitement le plus efficace.

Quelles sont les causes de l’alopécie ?

Dans la cause de l’alopécie androgène il faut souligner deux facteurs, le génétique et l’hormonal. Bien qu’il existe une composante héréditaire, le gène responsable n’est pas connu, car il s’agit d’un héritage polygénique dominant.

Le facteur hormonal dépend fondamentalement des hormones mâles ou androgènes qui agissent sur les follicules pileux prédisposés génétiquement à la condition, provoquant leur miniaturisation progressive jusqu’à provoquer une atrophie complète et une fibrose. La cause de l’alopécie areata n’est pas clairement définie, mais peut être déclenchée par des situations de stress, et parfois il peut y avoir une maladie auto-immune en arrière-plan.

Il existe de multiples causes qui provoquent la perte de cheveux. Un régime sans nutriments essentiels, problèmes de thyroïde, déficit en fer, infections, stress, anémie, excès de cosmétiques (coloration ou décoloration capillaire), sont des facteurs qui contribuent à l’alopécie. Les effets secondaires de certains traitements peuvent également entraîner une perte de cheveux, comme la chimiothérapie ou les radiations.

Quels sont les différents types d’alopécie ?

Il existe différents types d’alopécie, à savoir :

  • l’alopécie androgénique : il existe deux modèles d’atteinte, le masculin avec perte de cheveux localisée principalement dans les zones frontale et pariétale qui se manifeste initialement par le retard progressif de la ligne d’implantation antérieure des cheveux, et le modèle féminin, la perte de cheveux est diffuse, aucune zone de calvitie totale ne se produit et la ligne d’implantation est respectée ;
  • l’alopécie areata : c’est un type de perte de cheveux qui provoque des taches rondes. Les follicules pileux ne sont pas détruits, de sorte que les cheveux peuvent repousser, mais il est vrai que les rechutes sont très fréquentes chez les patients qui en ont déjà souffert ;
  • l’alopécie traumatique : elle est provoquée par des traumatismes physiques tels que la traction, la pression ou la trichotillomanie ;
  • l’alopécie diffuse : l’alopécie diffuse consiste en une perte de cheveux plus ou moins intense, aiguë ou chronique, mais réversible et non localisée sur une certaine partie du cuir chevelu. La perte de cheveux se produit entre 2 et 4 mois après le déclencheur. Cela se produit par exemple après l’accouchement, après des maladies graves, des processus fébriles, du stress ou des pertes de poids importantes ;
  • l’alopécie cicatricielle : ce type d’alopécie est généralement irréversible parce qu’il y a des dommages, une malformation ou une rupture totale de la structure folliculaire.

Quels sont les traitements contre la perte de cheveux ?

Dans le cadre d’une perte soudaine de cheveux, un traitement médicamenteux doit être prescrit et supervisé par un dermatologue. Le traitement doit être instauré en fonction de la cause de l’alopécie.

Il existe deux médicaments qui ont prouvé dans des études scientifiques leur efficacité contre l’alopécie androgène, le Minoxidil appliqué sous forme de solution sur la peau et le Finasteride qui agit en bloquant la production d’androgènes et est administré par voie orale sous forme de comprimés.

Si l’on constate un déficit de certains nutriments essentiels à la formation des cheveux, des suppléments à base d’acides aminés soufrés, de minéraux et de vitamines sont ajoutés. Dans l’alopécie androgénique féminine, l’acétate de cyprotérone donne de bons résultats. Dans l’alopécie areata les corticoïdes (topiques ou infiltrés) et l’immunothérapie par l’application de substances sensibilisantes sont efficaces. Enfin, pour certaines alopécies, il est possible d’avoir recours à la greffe de cheveux pour retrouver une chevelure dense sur le long terme.

Prenez contact avec nous dès maintenant

Dès votre message reçu, l’équipe du Dr. CINIK prendra rapidement contact avec vous afin de vous donner les réponses à toutes vos questions sur la greffe de cheveux dans notre clinique en Turquie.






    Support en direct
    Besoin d'aide?
    Bonjour 👋
    Comment pouvons-nous vous aider?