Comment cacher une calvitie frontale chez l’homme par une greffe de cheveux ?

Cacher une calvitie frontale chez l’homme est selon de nombreuses études une préoccupation majeure pour environ 60% de la gent masculine, ce dès la vingtaine.

La perte de chevelure sur le devant du crane est causée par différentes raisons, notamment d’ordre génétique. Elle a longtemps fait office de fatalité irrémédiable, les nombreux essais de remèdes enregistrant un succès mitigé.

Ce n’est plus le cas depuis le développement et la popularisation de la greffe de cheveux. Cette opération de chirurgie esthétique aujourd’hui pratiquée partout dans le monde, et surtout en Turquie, connait un fort taux de réussite. De nombreuses personnalités y ayant recours ces dernières années.

Par quel processus une greffe de cheveux permet-elle de cacher une calvitie frontale chez l’homme ?

La calvitie frontale masculine, aussi répandue que mal connue

De toutes les formes de calvitie connues pour frapper majoritairement les hommes, celle frontale est la plus répandue.

Comment elle se présente

Elle touche la ligne de naissance des cheveux ainsi que les tempes, les clairsemant et faisant reculer leur démarcation. Plus elle avance, plus le devant du crane se dégarnit, « élargissant le front » et donnant un aspect en « M » ou en « C » à la chevelure.

Dès lors, il devient très difficile de cacher sa calvitie frontale.

Quelles en sont les causes

La calvitie frontale masculine est une affection généralement génétique. Les personnes atteintes ont souvent hérité de l’un de leurs géniteurs des follicules pileux très sensibles à la dihydrotestostérone (DHT). Cette hormone va modifier leur cycle de vie, raccourcissant de plus en plus leur pousse.

Toutefois, cette calvitie et les autres peuvent également être provoquées par d’autres facteurs. On peut citer la malnutrition, l’alcoolisme, le tabagisme, une mauvaise hygiène des cheveux, le stress ou même un traitement médical.

Dans les deux derniers cas, la perte des cheveux est généralement temporaire. Pour les autres, une greffe de cheveux se présente comme la seule solution viable pour cacher une calvitie frontale chez l’homme.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

Une greffe de cheveux est une opération chirurgicale qui consiste à prélever des poils « sains » sur une partie du corps du patient, pour les implanter sur la région frappée par la calvitie.

Les prélèvements s’effectuent en général sur le crâne, mais ils peuvent techniquement provenir de n’importe quelle partie pileuse (par exemple la barbe).

L’opération s’effectue sur recommandation d’un médecin, après analyses pour déterminer si le patient est apte.

Le chirurgien va pratiquer plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de micro-incisions sur la région à traiter, pour y insérer minutieusement les cheveux bien portants. Pour cela, il peut utiliser plusieurs méthodes. Les principales sont :

Après le processus biologique et réparateur de cicatrisation, ces derniers tomberont avec des croutes, laissant place à une chevelure renouvelée et plus abondante.

Une greffe de cheveux dure en moyenne deux heures par séance, avec autant de séances nécessaires pour obtenir la densité folliculaire voulue. La cicatrisation dure jusqu’à 14 jours, et les résultats définitifs se voient au bout de 8 mois.

Il n’y a actuellement rien de mieux pour cacher une calvitie frontale chez l’homme. L’opération présente un taux de réussite d’environ 97%, avec des risques de rejets nuls. Avec les progrès technologiques, elle est quasiment sans danger, y compris pour ce qui est des suites opératoires.

Enfin, la plupart des personnes ne remarquent pas la différence entre une chevelure initiale et une greffe de cheveux. La transplantation fait donc retrouver leur aspect initial aux cheveux, ou presque.

Les règles à observer pour réussir à cacher une calvitie frontale chez l’homme

Pour augmenter les chances de réussite d’une greffe de cheveux pour cacher une calvitie frontale chez l’homme, il y a un certain nombre de règles à suivre.

Les médecins les expliquent aux patients pendant la phase préopératoire. Il s’agit principalement d’éviter l’alcool, le tabac ou la drogue, l’exposition au soleil ou à la chaleur, ainsi que les activités sportives.

De manière générale, il est demandé au patient de cesser son activité professionnelle pendant environ une semaine et de se reposer, pendant que la greffe fait effet. Si les consignes sont suivies, la greffe de cheveux peut permettre de définitivement cacher une calvitie frontale chez l’homme.