L’huile de ricin après une greffe de cheveux est une excellente idée pour renforcer les cheveux, les faire briller et les nourrir profondément.

Toutefois, pour en apprécier tous les bienfaits, il faut respecter certaines règles d’utilisation. Voici l’essentiel de ce qu’il y a à savoir afin de bien utiliser l’huile de ricin après une greffe de cheveux.

Les bienfaits de l’huile de ricin pour les cheveux

Véritable alliée capillaire, cette huile végétale présente plusieurs vertus. En effet, elle permet de :

  • Nourrir les cheveux en profondeur (de la racine à la pointe) ;
  • Garantir la repousse naturelle des cheveux après une opération de greffe ;
  • Hydrater le cuir chevelu ;
  • Prémunir les cheveux contre leur chute ;
  • Donner de la brillance aux cheveux ternes ;
  • Accélérer le processus de croissance capillaire.

Riche en acide gras et en vitamines variées, l’huile de ricin après une greffe de cheveux présente donc un intérêt certain.

Comment utiliser l’huile de ricin après une greffe de cheveux ?

Pour en retirer tous les bienfaits, l’utilisation de l’huile de ricin doit se faire selon des modalités précises.

Le type d’huile à utiliser

Extraite de l’arbuste du même nom, l’huile de ricin doit être recueillie après première pression à froid afin de conserver toutes ses propriétés.

Pour trouver cette huile riche en agents actifs, les magasins bio sont la première adresse à laquelle il faut penser. En effet, l’huile de ricin qui a subi des processus de raffinement perd de ses propriétés au point de ne plus présenter d’intérêt.

De plus, une huile de ricin enrichie en additifs synthétiques peut s’avérer inefficace, voire nocive pour le cuir chevelu et les cheveux. Il faut donc privilégier une huile naturelle à 100% et issue de l’agriculture biologique.

Les méthodes d’application

Il existe plusieurs méthodes d’application de l’huile de ricin après une greffe de cheveux.

La première est le massage capillaire. Il s’agit d’un massage doux du cuir chevelu à l’aide du bout des doigts préalablement trempés dans de l’huile de ricin. Les bienfaits de cette méthode d’application sont nombreux :

  • La réactivation des cellules et de la circulation sanguine ;
  • La relaxation du corps, permettant de lutter contre le stress, première cause de la chute des cheveux ;
  • Le soulagement des démangeaisons du cuir chevelu.

La seconde méthode d’application consiste en un bain d’huile de ricin. Pour ce faire, il suffit d’imprégner les cheveux d’huile en partant des racines aux pointes, en insistant sur ceux qui sont sensibles ou fragiles.

Le tout est ensuite recouvert d’un bonnet imperméable ou d’une serviette chaude pendant plusieurs heures, voire toute la nuit.

La chaleur et le temps d’exposition sont extrêmement importants afin que l’huile de ricin puisse pénétrer en profondeur. Il faut ensuite rincer avec un shampoing et de l’eau chaude. Pour les cheveux gras, un deuxième rinçage est recommandé.

Les précautions à prendre

Il faut attendre trois semaines environ après une greffe de cheveux avant de débuter les applications d’huile de ricin. Quant à la fréquence d’application, elle est de deux à trois fois maximum par semaine afin que les cheveux ne s’habituent pas trop et que l’huile cesse d’avoir de l’effet.

Concernant le mélange de l’huile de ricin avec d’autres huiles végétales naturelles, il est recommandé de privilégier l’huile de coco ou celle d’amande douce. En effet, ces dernières sont plus légères et facilitent l’utilisation de l’huile de ricin qui elle, est plus grasse.

Que retenir ?

Les bienfaits de l’huile de ricin sont excellents pour les cheveux, mais pas seulement. Pour en bénéficier, il faut préférer une huile extraite à froid après la première pression et vierge.

Il faut également retenir que l’huile de ricin après une greffe de cheveux peut s’utiliser en massage ou encore en bain capillaire.