Le port de casquette après une greffe de cheveux constitue une question récurrente chez les patients ayant subi cette procédure chirurgicale. Si ce port peut relever d’une habitude vestimentaire, il peut également être requis en vue de réduire l’exposition de la tête au soleil ou encore aux regards indiscrets.

Le port de casquette pose cependant un problème au regard de l’état de grande fragilité qui caractérise les greffons après l’intervention. C’est d’ailleurs cette fragilité qui justifie les précautions imposées au patient durant la phase post-opératoire.

Il importe de bien comprendre en quoi le fait de porter une casquette peut affecter le succès de la procédure, mais également de déterminer comment assurer la protection de la tête autrement qu’en recourant à une casquette après une greffe de cheveux.

 

L’état des greffons après l’intervention

Une implantation fragile

Durant la procédure de greffe de cheveux, le chirurgien implante sur la zone du cuir chevelu à regarnir, les follicules prélevés ou extraits de la zone donneuse, suivant la technique retenue. Cette implantation s’effectue principalement :

  • Soit par la pratique d’une incision qui permet d’insérer chaque follicule ;
  • Soit par une implantation directe à l’aide d’un outil approprié.

En tout état de cause, l’implantation n’offre aux greffons qu’une solidité limitée et ne correspond qu’à une simple dépose. Ces greffons sont donc exposés à un risque d’arrachement sous l’effet des contacts.

Pour cette raison, de nombreuses précautions sont communiquées au patient et doivent faire l’objet d’une observance stricte afin de limiter l’effectif des greffons susceptibles de chuter après l’implantation.

 

Des précautions pour éviter tout arrachement

Les précautions à prendre pour éviter les risques d’arrachement des greffons consistent à ne pas porter de bonnet ou de casquette après une greffe de cheveux, mais aussi à :

  • Eviter de pencher la tête vers le bas ;
  • Eviter de se toucher la tête ou de la faire toucher par un objet ou par un tiers non qualifié ;
  • Eviter de dormir dans une position susceptible de provoquer des frottements ;
  • Eviter les baignades à la piscine ;
  • Eviter de se laver la tête de manière traditionnelle ;
  • Eviter de porter des vêtements qui s’enfilent en passant par la tête.

Ces précautions sont valables durant une certaine période après la greffe et leur application permet de laisser aux follicules implantés le temps de s’enraciner sur le cuir chevelu du patient. Découvrez ici toutes les précautions post-opératoires.

 

La question de la casquette après une greffe de cheveux

Pourquoi ne pas porter de casquette ?

Eviter le port de casquette après une greffe de cheveux se justifie en raison du simple fait qu’une casquette se pose sur la surface du cuir chevelu.

Les gestes consistant à la porter ou à l’enlever provoquent inévitablement des frottements sur les zones traitées et surtout sur la zone receveuse, celle qui a fait l’objet d’implantation.

Ces frottements, en provoquant l’arrachement des greffons, réduisent le potentiel de repousse et donc la qualité du résultat final de l’intervention.

Comment se couvrir la tête ?

Malgré les interdictions formulées pour la période post-opératoire, il est pourtant nécessaire d’assurer la protection de la tête suite à une greffe capillaire. Outre la volonté de ne pas exposer sa tête aux regards, il est nécessaire d’éviter de l’exposer au soleil.

Le recours à une casquette offre une protection idéale à cet effet. Mais puisque cette alternative est elle-même déconseillée durant les premières semaines suivant la procédure, il faut trouver des solutions de remplacement.

Il existe divers types de couvre-chefs constituant des alternatives à la casquette. Suivant que l’on soit un homme ou une femme, des couvre-chefs adaptés, amples et peu susceptibles de provoquer des frottements, permettent de protéger la tête après la greffe.

Un chapeau panaméen ou un chapeau bob sont ainsi de bonnes alternatives. De manière générale, il convient de porter des couvre-chefs plus larges que ses mesures normales et qui reposent sur le front plutôt que sur le cuir chevelu.

Ces précautions ne s’imposent cependant que durant les premières semaines et dès que les greffons sont suffisamment solides pour ne pas être exposés au risque d’arrachement, il est alors possible de porter une casquette après une greffe de cheveux.