Les cheveux sont un attribut indéniable de la féminité. Souffrir de leur chute peut réduire le sex-appeal d’une femme ou son charisme. Pour y pallier, plusieurs femmes n’hésitent pas à recourir à une greffe de cheveux en Turquie. Si cela vous intéresse également, voici ici le processus détaillé de cette opération capillaire.

Greffe de cheveux pour femme : les consultations préopératoires

Comme à l’accoutumée, en prélude à toute opération de chirurgie esthétique, il est fait une série de consultations. Ces multiples consultations ont pour but d’apprécier premièrement l’étendue de la calvitie et ensuite de lui trouver des traitements palliatifs. La greffe de cheveux pour femme n’est choisie qu’en ultime recours. Car, il y a des cas dans lesquels la greffe de cheveux n’est pas forcément la solution adéquate.

Par exemple, la greffe capillaire n’est pas judicieuse, si la perte de cheveux procède d’un état de stress, de la chimiothérapie ou de divers effets environnementaux. Le médecin doit s’assurer de ce que la perte de cheveux est permanente et régulière avant de se décider une greffe de cheveux.

La planification des zones à transplanter

Après vérification et une fois que la greffe de cheveux est décidée, le médecin a l’obligation d’élaborer une planification personnalisée de greffe pour une restauration capillaire efficace. Pour cela, il évalue l’élasticité du cuir chevelu, l’abondance de la zone donneuse, la structure, le type et le degré de perte de cheveux.

Pour chaque individu, le médecin vérifie les principaux critères ci-après :

  • L’âge des cheveux ;
  • Le type de cheveux ;
  • Les propriétés de la perte de cheveux ;
  • Le nombre de follicules donneurs disponibles ;
  • L’évaluation de la zone de la calvitie.

Au demeurant, l’étape de la planification revêt une grande importance, car elle permet de déterminer les contours de l’opération de l’implant capillaire de la femme.

Le prélèvement des cheveux et leur transplantation

De nos jours, il existe une diversité de techniques chirurgicales pour le prélèvement de greffons ou de follicules pileux et leur transplantation dans les zones affectées. Les médecins chirurgiens ont le choix entre la méthode DHI, la méthode FUE et la méthode FUT.

La méthode DHI

Méthode révolutionnaire de greffe de cheveux pour femme, elle fascine d’une part par sa précision et d’autre part par sa discrétion. Car, elle ne laisse aucune trace sur le cuir chevelu de la patiente.

L’application de cette méthode consiste d’abord à prélever de manière manuelle et individuelle les follicules de la zone donneuse. Puis, les follicules sont analysés et conservés dans un liquide physiologique pour rester viables avant leur implantation. Enfin, ils sont greffés sur la zone à ensemencer.

Pour un meilleur résultat, chaque follicule est implanté dans le même sens et forme un angle uniforme que les cheveux naturels de la patiente. Le chirurgien doit veiller au respect de la profondeur et la densité naturelle des cheveux.

La méthode FUT

Encore appelée méthode bandelette, elle consiste pour le médecin à prélever une petite bande du cuir chevelu d’une largeur de 1 cm maximum d’où il prélèvera les unités folliculaires. Ces derniers seront divisés en plusieurs groupements puis implantés sur la zone affectée par la calvitie via le mécanisme de la suture. Toutefois, il faut souligner que des cicatrices ostensibles se forment couramment après cette méthode de greffe de cheveux pour femme.

La méthode FUE

La méthode de FUE est plus avancée que la FUT. Ici au lieu de sectionner une bandelette du cuir chevelue, ce sont les follicules qui sont extraits individuellement. Pour l’opération, le chirurgien use d’un instrument chirurgical qui a l’insigne avantage de ne laisser aucun stigmate sur le cuir chevelu. Toutefois, cette méthode est complexe pour les surfaces de calvitie très étendue. Elle s’adapte mieux aux petites surfaces dégarnies.

Le suivi post opératoire

Suite à la greffe de cheveux pour femme, il peut arriver que des croûtes apparaissent sur le cuir chevelu. Si cela advient, ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait dans l’ordre normal des choses.

Ces croûtes sont éphémères et ne dureront pas plus de 15 jours. Toutefois, pour éviter toute infection, les médecins recommandent généralement d’appliquer un gel antiseptique. Soulignons que si votre chirurgien a usé de la méthode FUT, vous pourriez ressentir quelques tiraillements.

Pour une meilleure repousse de vos cheveux après l’opération, voici quelques recommandations importantes à suivre :

  • Ne pas pratiquer d’activité pendant les 7 premiers jours après l’opération ;
  • Ne pas porter de casque pendant les 3 semaines consécutives à la greffe de cheveux pour femme ;
  • Évitez toute activité nautique pendant une durée d’un mois minimum.